Cuiabá et l´oasis verte du Pantanál
  

Cuiabá et l´oasis verte du Pantanál

Cuiabá - Mato Grosso, Brésil le 21/11/2011

 
 
 
 Cuiaba, capitale de l´état du Mato Grosso avec une population d´environ 1 million d´habitants, m´ouvre ses portes le 9 novembre.
Premiere nuit en auberge, deuxieme dans une pousada puis je finis par trouver grace au couchsurfing un couple qui m´accueillera jusqu´a la fin de mon séjour.
J´etais venu ici dans l´idée de visiter le Pantanal, mais les expeditions proposées par les tours operators sont hors de prix et je me ravise.
A une centaine de km de Cuiaba, je pars visiter quelques sites autour de la petite ville de Bom Jardim, pommée dans la pampa. Il me faut environ 6h pour y accéder en car, ce qui au Brésil est relativement peu, mais il faudra pas loin de trois heures pour parcourir la derniere portion de 60km tellement la route est défoncée. Comme toujours, les voyages permettent de faire de nouvelles rencontres, et je passe une bonne partie du temps a expliquer mon voyage a deux passageres.
 
Premier endroit visité; Lagoa da Araras (lagune des Aras)
De nombreuses especes de perroquets içi, dont plusieurs de grands aras, avec des couleurs chatoyantes  (le plus courant étant le bleu et jaunes). Beaucoup de passionnés d´ornithologie font le guet avec caméras et appareils.
 
 
 
 
Deuxieme visite, l´aquario encantado, qui se passe de traduction.
On nage içi dans une eau translucide, au milieu de nombreuses especes de poissons tous habitués a la présence des hommes.
Un petit coin de paradis... 
 
 
Certains poissons sont friands des peaux mortes, c´est pour moi l´occasion de faire un grand nettoyage de printemps!
 
 
 
 Amaury, qui m´héberge sur Cuiaba, décide la veille pour le lendemain de partir pour le Pantanál avec un ami a lui.
Nous roulons jusqu´a la ville de Poconé, puis commence la Transpantaneira qui traverse la reserve. 
Fin de matinée, nous trouvons une pousada qui propose , entre autres, une ballade en barque pour observer la faune et la flore du Pantanál.  
 
 
 
 
 Des jacarés barbotent par centaines dans des flaques de boues, sous les pontons qui parsement la piste.
 
 
 
 
Un caipivara, qui prenait tranquillement son bain avant que nous arrivions... 
 
 
 
 
 
 Un Tuiuiu (prononcer touiouiou) de son nom indigene, oiseau tres présent dans la reserve.
 
 
 
 

Commentaires

 Laurène
On va pouvoir échanger souvenirs et photos: Edouard et moi sommes allés au Pantanal en 2003. C'est un endroit magique avec tous ces animaux, profites en bien!! Et ton aquarium enchanté, c'est où? Ça ressemble beaucoup aux eaux claires de Bonito... ça donne envie de repartir toutes ces photos!
Tu vas faire un tour aux chûtes d'Iguaçu après ça?
 Jiblé
excellent tout ca mon vieux nimon ...
dis moi t'as grandit ou ton pote est tout petit, si les voyages forment la jeunesse ils doivent surement faire grandir ...
grosses bises mon pote
j-b
salut simon quand on regarde tes photos on a envie de te rejoindre(on dirait que c'est la belle vie pour toi ) tu nous manque prend bien soin de toi bisou
delou
 Nguyen
trop beau!!!!!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil